Chaire Unesco - Former les enseignants au 21e siècle

Vidéo en cours

CIDREE 2015

mercredi 22 janvier 2014

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Depuis 2011, des rencontres de recherche sont organisées via le réseau international du CIDREE (Consortium d’institutions pour le développement et la recherche en éducation en Europe).
Dans le prolongement des activités menées par l’IFÉ, ces seméinaires permettent à différents acteurs du monde de l’éducation de partager leurs recherches, leurs expériences et leurs usages en lien avec la vidéoformation.

Séminaire CIDREE 2015

"Professional vision in teacher video-enhanced education : Aims, means and issues "
(16-18/03/2015, Lyon)

L’IFÉ-ENS de Lyon organise pour la troisième année de suite une rencontre d’experts européens et américains, sur le développement professionnel des enseignants par la vidéo-formation.

Initié en 2013 en tant que visite d’études, ce projet porté par le Centre Alain-Savary et la Chaire Unesco « Former les enseignants au XXIe siècle » a évolué vers une série de séminaires de recherche internationaux qui associent des experts et personnalités internationales, dont Rossella Santagata (USA, USC-Irvine), Niels Brouwer (NL, Radboud University Nijmegen) and Kathleen Stürmer (DE, Technical University of Munich).

La 3ème édition du projet prend la forme d’un premier séminaire international qui vise à partager les résultats de recherches menées, les questions et des études en cours sur le développement professionnel des enseignants assisté par la vidéo, et plus particulièrement, le concept de vision professionnelle.

Enjeux
L’IFE-ENS Lyon se distingue au sein du consortium en tant que coordinateur de l’une des thématiques majeures fédérant 10 pays membres du CIDREE autour des questions d’analyse de l’activité enseignante en s’appuyant sur la vidéo-formation. Pour la troisième année consécutive, le projet obtient une subvention du CIDREE.
Les retombées sont nationales, européennes et internationales : publications, participations à colloques internationaux, site internet, vidéos…

Parties-prenantes : 14 pays réunis, 30 participants
Allemagne, Belgique, Espagne, Estonie, Ecosse, Etats-Unis, Finlande, France, Hongrie, Norvège, Pays-Bas, Slovénie, Suède, Suisse…

Séminaire CIDREE 2014

"Rencontre Internationale sur la Vidéoformation à l’usage des Enseignants : Conception, usages et étude de dispositifs de vidéo-formation"
(Lyon, January 21-22-23rd, 2014)

Le réseau de vidéoformation à l’usage des Enseignants est le fruit, à l’échelle nationale, d’un partenariat entre l’IFE, la Chaire UNESCO "Former les enseignants au XXIe siècle" et le CIDREE.

Contexte de la discussion et justification du projet

La vidéo est de plus en plus utilisée dans la formation initiale et continue des enseignants à l’échelle internationale, de sorte que « le développement professionnel basé sur la vidéo " est devenu un terme courant dans la littérature scientifique des sciences de l’éducation, malgré un manque de données de recherche à son propos (Brophy, 2004 ; Gaudin & Chaliès, 2011 ; Sherin, 2004). Une pluralité de pratiques de formation peut être observée et des études systématiques ont été menées afin de tenter d’identifier les plus efficaces. La littérature abonde alors en d’études quantitatives évaluant les différents effets générés en fonction de deux ou trois variables indépendantes. La plupart du temps, ces variables sont les suivantes : vidéo de soi versus vidéo d’un autre ( Seidel, Sturmer, Blomberg, Kobarg & Schwindt, 2011) , la vidéo d’un collègue connu versus celle d’un collègue inconnu ( Zhang , Lundeberg , Koehler , et Eberhardt , 2011), portant sur la vidéo ou portant sur l’enseignant ( Blomberg, Sturmer et Seidel, 2011), etc. D’autres études, moins nombreuses, explorent l’articulation entre formation et pratiques éducatives (par exemple Seidel , Blomberg et Renkl , 2013 ) ou les objectifs d’apprentissage (par exemple, Blomberg , Sherin , Renkl , Glogger , et Seidel , 2013).

En outre, en dépit de quelques publications synthétisant les effets formatifs et prodiguant quelques conseils (par exemple Blomberg , Renkl , Sherin , Borko et Seidel , 2013 ), le champ reste atomisé bien que la vidéoformation a été étudiée pendant quinze ans. Cela est dû à la difficulté récurrente de lier plusieurs variables influentes sur les pratiques et le développement professionnel. Par ailleurs, les recherches les plus récentes portent sur les effets sur le développement des capacité à observer et à réfléchir à des situations d’enseignement. Cet élément est considéré comme un indicateur clé de l’apprentissage (par exemple, Blomberg , Sherin , Renkl , Glogger et Seidel, 2013) . Cette capacité est considéré comme une preuve d’une habileté à penser de façon productive sur l’enseignement ( Davis , 2006) et est fortement liée à l’efficacité de l’enseignement ( Kersting , Givvin , Sotelo , et Stigler , 2010 ; Santagata , Gallimore , et Stigler , 2005 ; van Es & Sherin , 2002) , les experts y étant meilleurs que les novices (Hammerness , Darling-Hammond & Shulman , 2002 ; Berliner , 1991) . Ces auteurs pensent même que le développement de la compétence à réfléchir et à juger d’une situation d’enseignement devrait être au centre de la formation des enseignants (par exemple, Hiebert et al . 2007) , tandis que d’autres soulignent plutôt l’importance de la formation des enseignants avec des matériaux adaptés au travail réel et aux règles et préoccupations de travail (par exemple, Flandin et Ria , 2012 ; Gaudin & Chaliès , 2011) , et la conception de dispositifs de vidéo-formation avec un tel background théorique ( Picard et Ria , 2011 ; Leblanc et Ria, accepté). Il semble très important maintenant de faire le bilan de ce nouveau corpus de données de recherche et d’en discuter à l’échelle européenne pour que les usages de la vidéo en formation soient assis sur la base de preuves empiriques et puissent être concrétisés dans divers contextes culturels , théoriques et méthodologiques .

Dans le prolongement de ces deux journées d’étude, la seconde conférence de consensus de la Chaire Unesco est consacrée à la vidéoformation.

Séminaire CIDREE 2013

Les 27, 28 et 29 mars 2013, la première rencontre CIDREE a eu lieu. La thématique portait sur l’accélération du développement professionnel des enseignants via la vidéoformation.

Éléments de contexte

A en juger par la nécessité réelle de favoriser l’innovation concernant la formation des enseignants, des chercheurs estoniens et des équipes de recherche écossaises ont sollicité les collègues français de l’IFE - ENS de Lyon dans le but de créer une collaboration sur des questions ayant trait à la vidéoformation, en étant conscient du travail de l’IFE sur ces questions (grâce à la dernière CIDREE événement en France de novembre 2011) .
C’est pourquoi, dans un premier temps, nous avons décidé d’organiser une visite d’étude internationale visant à instaurer un espace de partage de connaissances et pratiques entre les chercheurs européens et les concepteurs d’appareils de formation, à propos de l’usage de la vidéoformation auprès du public d’enseignants. Cette journée fut également l’occasion de présenter le processus de conception de la plateforme NéoPass@ction de l’IFE .

Préoccupation des participants

Les participants ont rempli un formulaire pour faire part de leurs préoccupations et attentes à l’égard de cette visite d’étude : les résultats ont mis en avant le fait que ceux-ci se focalisaient majoritairement sur ​​la théorie, la méthodologie et, surtout, sur la formation des formateurs. Par conséquent, nous avons invité à participer les personnes du groupe de pilotage scientifique de NéoPass@ction les plus qualifiées sur chacun de ces sujets .
En outre, la visite d’étude prévue au cours de la formation portant sur la vidéoformation (les 27 et 28 mars), permit aux visiteurs de voir comment les ressources de Néopass@ction sont conçues. L’objectif y est double avec d’une part une volonté de concevoir des supports de formation orientée vers la formation des enseignants, et d’autre part, dans un processus de ré-ingénierie, vers la formation de formateur, afin de comprendre comment ces personnes utilisent cet artefact dans leur activité professionnelle quotidienne afin de mieux comprendre leurs besoins en vue de concevoir des sessions de formation efficaces et adaptées.

But de la visite d’étude

Par l’explication de l’expérience de conception NéoPass@ction à l’IFE et la mutualisation des expériences européennes de conception ou de projets, l’objectif fut de :

  • partager différentes approches et présenter le programme scientifique de l’ IFE basée sur l’analyse de l’activité réelle du travail des enseignants
  • acculturer les visiteurs à la méthode de conception de ressources de vidéoformation produites à l’IFE, méthode réinterrogée grâce à l’étude des formateurs et les utilisations des stagiaires
  • discuter collectivement des collaborations actuelles, futures ainsi que des études possibles sur la vidéoformation dans le but d’un enrichissement mutuel et dans l’idée d’ouvrir de nouveaux champs de recherche et de conceptions de ressources

A la fin de ces trois jours, lors de la dernière réunion, nous avons fait le bilan de ce que la visite d’étude a apporté à la fois pour les visiteurs et les hôtes et nous avons imaginé ensemble une forme pertinente de suivi pour promouvoir ces dispositifs innovants de formation des professeurs tels que vidéoformation à l’échelle nationale et internationale (transfert de technologie, le tutorat dans la conception de la formation, des études comparatives sur l’intervention de l’enseignement, sur la formation des enseignants , etc)


Voir en ligne : http://www.cidree.org/

Les auteurs sont responsables du choix et de la présentation des contenus de cette publication et des opinions qui y sont exprimées, lesquelles ne sont pas nécessairement conformes à celles de l’UNESCO et n’engagent pas l’organisation
Les qualités et fonctions indiquées pour les intervenants sont valables au moment de leur intervention. Elles peuvent avoir évoluées entre-temps.

Portfolio

  • R. Santagata et S. Flandin
  • Rosella Santagata - U. of California
  • image_cidree_2014.jpg
  • cidree_luc_ria.png

Manifestations scientifiques | en voir plus

Formations 2016-2017

Cette année, la Chaire Unesco en partenariat avec le service Ingénierie de la formation innovante (IFI de l’IFÉ) vous propose deux sessions de formation :
le mercredi 8 février 2017 :
"NéopassSup, une nouvelle plateforme de formation à la pédagogie dans le supérieur"
La plateforme NéopassSup a pour particularité de donner à voir et d’analyser l’expérience conjointe des enseignants(es) (novices et chevronnés) et des étudiants dans des situations réelles d’enseignement (cours magistraux, cours (...)

Lire la suite
Voir l'ensemble des manifestations
Retour au sommet